Festival des opéras traditionnels chinois

Tous costumes éclatants et maquillages dehors, la Chine s’installe au Théâtre 71 pour la 7e édition du très dépaysant festival des opéras traditionnels chinois, organisé par le Centre Culturel de Chine, en partenariat avec le Théâtre de la Ville. Sept jours, sept opéras pour découvrir des œuvres emblématiques, anciennes ou modernes, par des troupes chevronnées. Synthèse entre danse, chant, musique, acrobatie et mime, l’opéra traditionnel offre une palette de formes et d’influences multiples. La Chine compte plusieurs centaines de formes théâtrales qui témoignent de sensibilités régionales différentes. Les opéras du Nord (opéra Han, opéra de Pékin) recourent aux instruments à cordes et aux percussions et portent les émotions à leur paroxysme. Plus anciens, les opéras du Sud (opéra Wu), favorisent les instruments à vent et expriment davantage la délicatesse des sentiments. Les pièces « civiles » privilégient le chant et l’intrigue, comme dans la fameuse Bourse brodée d’une licorne, où une femme remercie sa bienfaitrice. Les pièces dites « martiales » reposent au contraire sur les combats et les acrobaties, c’est le cas de la féérie du Beau Roi Singe. Une occasion rare de découvrir cet art séculaire, à la fois stylisé et mystérieux, codifié et poétique, mais toujours très vivant et impressionnant.

Avec le soutien de