RENCONTRES

Bords de scène


« N’y a-t-il point quelque danger à contrefaire le mort ? » s’interroge Argan dans Le Malade imaginaire. Emma la clown semble lui répondre quelques mois après avec Emma Mort, même pas peur. Pour échanger autour de ce thème délicatement « mortel » mais non moins délicieusement drôle dans la langue de Molière comme dans celle de Meriem Menant, nous vous proposons de rester en salle à l’issue des représentations :

jeu 9 oct, à l’issue du Malade imaginaire

jeu 16 avril, à l’issue d’Emma Mort, même pas peur


DATES ET HORAIRES

jeu 9 oct, à l’issue du Malade imaginaire

jeu 16 avril, à l’issue d’Emma Mort, même pas peur


Imprimez
Parlez-en