les autres rendez-vous

POURQUOI METTRE EN SCÈNE DES CLASSIQUES ?

Conversation (2)


20 novembre </SPAN>
sam 17h
entrée libre sur réservation

Samedi 20 novembre 2010

Comment, ensemble, pouvons-nous débattre de la chose publique ?

En nous retrouvant, en échangeant à partir d’une thématique en lien avec un spectacle, en écoutant la parole d’artistes oeuvrant au quotidien pour un théâtre d’art et de plaisir.

A l’occasion de Enfants du siècle, un diptyque, échangeons sur le thème Pourquoi mettre en scène des classiques ?

Une conversation en compagnie d’une génération d’artistes alternant des mises en scène de textes classiques et textes contemporains, privilégiant la création et l’émergence d’œuvres nouvelles ou au contraire montant exclusivement des pièces du répertoire. Trois démarches discutées en regards des récentes ou prochaines productions des metteurs en scène Benoît Lambert (Théâtre de La Tentative › Enfants du siècle, un diptyque de Musset et Que Faire ? Le retour de Jean-Charles Massera), Frédéric Maragnani (Compagnie Travaux Publics › Sous les arbres de Philippe Minyana, Shoot the freaks ! de Lancelot Hamelin), Jacques Vincey (Compagnie Sirènes › Madame de Sade de Yukio Mishima, Le Banquet de Platon) et Bérangère Jannelle (Cie La Ricotta › Amphitryon de Molière, Vivre dans le feu de Marina Tsvetaeva).

Des lectures imaginées par François Leclère, lues avec la comédienne Léna Bréban ponctuent le débat. 

› un rendez-vous proposé et animé par Jean-Pierre Han, journaliste et rédacteur en chef des Lettres Françaises, directeur et rédacteur en chef de la revue Frictions et François Leclère, metteur en scène et directeur de la librairie Le Coupe Papier
› des lectures imaginées par François Leclère ponctuent les débats.