Théâtre 71

Historique


Créé en 1971, le Théâtre 71 naît Centre d’Animation Culturelle sous la direction de Guy Kayat, metteur en scène et fondateur avec Claire-Lise Charbonnier de la compagnie Charbonnier-Kayat, implantée depuis 1965 au cœur de la vie culturelle de Malakoff.
Guy Kayat inaugure ce lieu symbole de la décentralisation et d’un engagement politique dont le nom, historiquement marqué, rend hommage au centenaire de la Commune de Paris.

Au décès de Guy Kayat en 1983, Pierre Ascaride est nommé à la direction du Théâtre 71, qui deviendra en 1986 Centre d’Action Culturelle.
En 1992, le Théâtre 71 devient Scène Nationale et développe le champ de ses investigations artistiques en prenant la gestion du cinéma Marcel Pagnol qui ouvre ses portes cette même année.

2010-2011 est la dernière des 27 saisons que Pierre Ascaride aura programmées. Elle défend une programmation essentiellement dédiée au théâtre français et international, au théâtre d’objets pour adultes (via le festival Mar.T.O) et aux propositions destinées au tout public, en portant une attention particulière à la transmission de la parole artistique et de la pratique théâtrale.

Depuis le 1er janvier 2011, Pierre-François Roussillon succède à Pierre Ascaride.
Passionné depuis toujours par le théâtre et les arts de la scène, Pierre-François Roussillon, après une première carrière d’interprète dans le secteur musical, a été le premier directeur du Trident, Scène Nationale de Cherbourg Octeville avant de prendre la direction de la Maison de la Culture de Bourges.
Son projet à partir de la saison 2011-2012, tout en ménageant une place de choix au théâtre, sera résolument pluridisciplinaire, foisonnant de propositions musicales et d’une résidence chorégraphique par saison, afin d’élargir et de diversifier encore les publics que rassemble le scène nationale, avec l’ambition de faire vivre les différents espaces du théâtre au bénéfice de tous les habitants de Malakoff.

Disposant d’une salle de 516 places, de La Fabrique des Arts une nouvelle salle de répétition, et d’un bar qui est également à l’occasion un lieu de représentations, le Théâtre 71 profite de sa situation géographique pour être à l’écoute des spectacles créés en Région et favoriser leur découverte par le public francilien.
Le projet artistique réaffirme le souhait d’articuler désirs des artistes et interrogations du public, d’être un lieu d’échanges et de paroles.

> Pour consulter toutes les archives du Théâtre 71 en ligne.