Spectacles

marionnettes, théâtre et musique | Festival MARTO !

Hôtel de Rive


23 & 24 mars

Avec la complicité d’un narrateur et de deux musiciens, le virtuose de la marionnette à fils, Frank Soehnle rend un hommage vibrant à Giacometti. Il réussit le tour de force de recréer l’univers surréaliste de cet artiste majeur du XXe siècle, célèbre pour ses œuvres filiformes. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Giacometti ce chercheur de l’absolu traverse une crise profonde. Depuis sa chambre de l’Hôtel de Rive à Genève, il travaille à des formes tenant dans des boîtes d’allumettes et à des écrits sur la question du temps et de son empreinte sur la vie. Le spectacle s’empare de ces matériaux, s’amuse de ces obsessions et peint une vision intime et puissante de l’âme de l’artiste. De minuscules marionnettes squelettiques représentant les fantasmes et fantômes du sculpteur, se servent du visage du comédien comme d’un formidable terrain de jeu et composent avec lui un dialogue fascinant entre créatures de l’imaginaire et créateur. Filmée en direct et projetée au lointain, cette proximité s’ouvre sur un tableau onirique d’une grande beauté et dégage un poème théâtral, musical et visuel d’une maîtrise technique exceptionnelle.

Retrouvez toute la programmation de la 16e édition du Festival MARTO !


BILLETTERIE EN LIGNE
DATES ET HORAIRES

mercredi et jeudi à 19h30


DURÉE

1h


DISTRIBUTION

conception et jeu Frank Soehnle

avec Patrick Michaëlis et les musiciens Jean-Jacques Pedretti, Robert Morgenthaler

collaboration artistique Enno Podehl

scénographie et Sabine Ebner

régie technique Robert Meyer et Christian Glötzner

film documentaire Claude-Alice Peyrottes

assistante Irène Lentini


PRODUCTION

coproduction Figuren Theater Tübingen (Allemagne) – Bagages de Sable (France) – Theater Stadelhofen, Zürich (Suisse) | avec le soutien du ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Haute-Normandie, de la Région Haute-Normandie, du Département de Seine-Maritime, de la fondation Robert Bosch, du FITZ ! de Stuttgart, de franz K Reutligen, LafT Baden – Würtenberg et Popkredit Zürich


VOIR LA VIDÉO

Imprimez
Parlez-en