de Gilles Balbastre et Yannick Kergoat | avec Arlette Chabot, Laurence Ferrari | France – 2012 | durée 1h44

En 1932, l’écrivain Paul Nizan publiait Les Chiens de Garde pour dénoncer les philosophes et les écrivains de son époque qui, sous couvert de neutralité intellectuelle, s’imposaient en véritables gardiens de l’ordre établi. Aujourd’hui, les chiens de garde sont journalistes, éditorialistes, experts médiatiques, devenus évangélistes du marché et gardiens de l’ordre social.

RENCONTRE AVEC LEALISATEUR
Yannick Kergoat a réalisé plusieurs documentaires pour la télévision avant de se
fâcher avec elle. Il a alors entamé une carrière de monteur de longs-métrages, collaborant notamment avec Rachid Bouchareb (Indigènes, Hors-la-loi), Costa-Gavras (Amen, Le Couperet), Mathieu Kassovitz (Assassins(s)), Cédric Klapisch (Ni pour ni contre (bien au contraire)), Dominique Moll (Harry, un ami qui vous veut du bien, César du meilleur montage 2000) et Éric Zonca (La vie rêvée des anges). En parallèle, il mène depuis plusieurs années une activité militante sur la question des médias en tant que co-animateur de l’association Acrimed (Action-Critique-Médias).

LA PRESSE EN PARLE
Archives à l’appui, Gilles Balbastre et Yannick Kergoat mettent les pieds dans le PAF. En démontrant la connivence entre marché, politique et médias, le spectacle – jubilatoire - donne froid dans le dos.
LES FICHES DU CINÉMA
_