15 Les éclairages

Lectures


Pour enfants, pour adultes, ces éclairages offrent l’occasion de découvrir des textes contemporains et d’appréhender des thèmes qui traversent la saison. Ils prennent diverses formes et investissent différents lieux.

HYACINTHE ET ROSE DE MARTIN JARRIE ET FRANÇOIS MOREL
Samedi 15 octobre 17h

Au Conservatoire
Autour d’Instants critiques
Une lecture musicale du conte fleuri de François Morel par l’auteur accompagné de son pianiste Antoine Sahler.
en partenariat avec le Conservatoire Intercommunal 66-68 boulevard Gabriel Péri Malakoff

texte François Morel | illustrations Martin Jarrie | avec François Morel et au piano Antoine Sahler | durée 1h
Au fil des pages de cet album hors norme, des parfums qui ont pour nom douceur ou tendresse s’exhalent et réinventent un sentiment oublié : la réconciliation. Les fleurs de Martin Jarrie, peintre et illustrateur, s’exposent en grand format et accompagnent un conte écrit par François Morel, un comédien qui aime les mots et les choisit au plus près des émotions. Il met en scène un couple de vieux, les grands-parents du narrateur, mariés depuis quarante-cinq ans et toujours en guerre : « Hyacinthe était coco, Rose était catho. Hyacinthe aimait boire, Rose aimait manger. » S’ensuit non pas une histoire à l’eau de rose, mais des souvenirs d’enfance teintés de fantaisie, et le récit fabuleux d’un amour, tourneboulé par le destin, résistant malgré tout... grâce à la passion des fleurs. Hyacinthe et Rose, l’album antigrisaille, est une cure de vitamines pour tous, grands et petits.

TRUST DE FALK RICHTER Lecture musicale dirigée par François Leclère
édition L’Arche Éditeur
Samedi 5 novembre17h

Au foyer-bar
Autour de Sous la glace et Invasion !
En résonance avec Sous la glace, une autre pièce de Falk Richter, et Invasion ! où jouent Julie Pilod et Les Garçons d’étage, François Leclère propose une lecture musicale avec Léna Bréban, Céline Carrère, Julie Pilod, Yaelle Elhadad et les musiciens des Garçons d’étage, Philippe Thibault et Flavien Gaudon.
Seront également présents Andrea Novicov et Michel Didym, metteurs en scène des spectacles.

L’écriture de Falk Richter est une écriture d’urgence qui se tient à l’écoute du monde. Le Théâtre 71 entend faire raisonner cette vision de l’époque contemporaine en présentant deux pièces de l’auteur associé à la prestigieuse Schaubühne de Berlin. En parallèle au spectacle Sous la glace, mis en scène par Andrea Novicov, François Leclère dirigera la lecture de Trust mise en musique par Les Garçons d’étage, le samedi 5 novembre à 17h (entrée libre).

Dans cette pièce, la crise financière se transforme en crise de confiance. Que deviennent les rapports humains dans notre contexte de crise ? Quel effet la crise a-t-elle sur nous, sur les rapports entre les sexes ? Qu’est-ce qui se perd quand la confiance (« trust ») n’est pas là ?
Falk Richter met à nu la logique et la folie de ces mécanismes qui nous envahissent, nous gangrènent malgré nous, et ce jusque dans notre vie intime. François Leclère fait entendre la parole féminine de Trust. Il associe à cette distribution remarquable, le groupe rock Les Garçons d’étage (par ailleurs musiciens en live dans le spectacle Invasion !)* pour alimenter notre course effrénée au sentiment.

VOTRE MAISON
Lundi 12 décembre 19h

Au foyer-bar
Autour de La maison et L’Éden Cinéma
En écho au récit de Marguerite Duras La maison, nous vous proposons d’évoquer sur papier (2 pages maximum) la demeure familiale liée à votre enfance. Vous avez jusqu’au 19 novembre pour nous adresser vos écrits auxquels vous aurez associé, comme l’auteur, la recette d’une soupe, évocatrice de ces souvenirs. Tania Torrens, comédienne du spectacle, lira les témoignages retenus et la recette sélectionnée vous sera servie à l’issue de cette singulière lecture.

_ "À Neauphle, souvent, je faisais de la cuisine au début de l’après-midi. Ça se produisait quand les gens n’étaient pas là, qu’ils étaient au travail, ou en promenade aux Étangs de Hollande, ou qu’ils dormaient dans les chambres. Alors j’avais à moi tout le rez-de-chaussée de la maison et le parc. C’était à ces moments-là de ma vie que je voyais clairement que je les aimais et que je voulais leur bien. La sorte de silence qui suivait leur départ je l’ai en mémoire. Rentrer dans ce silence c’était comme rentrer dans la mer. C’était à la fois un bonheur et un état très précis d’abandon à une pensée en devenir, c’était une façon de penser ou de non penser peut-être – ce n’est pas loin – et déjà, d’écrire.
Lentement, avec soin, pour que ça dure encore, je faisais la cuisine pour ces gens absents pendant ces après-midi-là. Je faisais une soupe pour qu’ils la trouvent prête au cas où ils auraient très faim. S’il n’y avait pas une soupe prête, c’est qu’il n’y avait rien, c’est qu’il n’y avait personne. Souvent les provisions étaient là, achetées du matin, alors il n’y avait plus qu’à éplucher les légumes, mettre la soupe à cuire et écrire. Rien d’autre."

Extrait La Maison/La Vie matérielle de Marguerite Duras

MONSIEUR, BLANCHETTE ET LE LOUP DE JOSÉ PLIYA
Samedi 28 janvier 15h

À la Médiathèque
Autour de Mon petit poucet et Dans le ventre du loup
Édité dans le même temps que Mon petit poucet (Collection des quatre vents - l’avant-scène théâtre), José Pliya lit son adaptation littéraire de La chèvre de Monsieur Seguin : une autre de ses réécritures des contes de notre enfance comme un préambule à son petit poucet.
À l’issue de la lecture, grands et petits pourront échanger avec l’auteur
et participer au « Troc de livres jeunesse » .
en partenariat avec la Médiathèque Pablo Neruda 24 rue Béranger Malakoff