Brunchs et Jazzamalak !

Les concerts jazzamalak !


Yes is a pleasant country
Bruno Ruder (piano) | Jeanne Added (chant) | Vincent Lê Quang (saxophone)
› Dimanche 14 octobre

D’abord la présence d’une (...)

D’abord la présence d’une voix, en tension, féminine et au-delà, agile et tenace, souvent éthérée prolongée et enrichie par ses deux complices : un sax soprano joueur et inventif et un piano délicat ou fougueux. Entre tradition et improvisation, ils nous surprennent avec leur poésie onirique et charnelle. Pour commencer la nouvelle saison en beauté.

Vocuhila
Maxime Bobo (saxophone) | Jean-Jacques Goichon (contrebasse) | Étienne Ziemniak (batterie)
› Dimanche 11 novembre

Voilà du jazz tellurique, (...)

Voilà du jazz tellurique, engagé corps et âme dans une course de fond mais toujours à la limite de la rupture, de l’excès. Ce trio fusionnel projette un jazz libre, très libre, lyrique et joyeux, quasi chamanique mais toujours clair. Plus que jamais nécessaire en ces temps de musiques trop souvent formatées et prévisibles.

JAZZ EN SCÈNES › dimanche 9 décembre
Comme chaque année, JazzaMalak ! s’associe avec la FSJ (Fédération des Scènes de Jazz et musiques improvisées) pour un double plateau passionnant et cette année sans frontières :

Das Kaff
Ralf Altrieth (saxophone) | Nicolas Talbot (contrebasse) | Mike Surguy (batterie)

Entre Allemagne, Canada (...)

Entre Allemagne, Canada et France, Das Kaff joue un jazz triangulaire alliant mélodies entraînantes, swing impeccable et échappées imprévues.

Laurent Dehors / Matthew Bourne Duo
Laurent Dehors (clarinettes, saxophones) | Matthew Bourne (piano)

Attention, funambules au-dessu

Attention, funambules au-dessus du Channel ! Amoureux du vide et de l’improvisation, ces deux-là s’en donnent à cœur joie pour jouer et déjouer des idées dingues et des sons inouïs.

LINDAU HBF quartet (Jazz)
Emilio Guerra E Neto (saxophone alto) | Matthieu Naulleau (piano) | Damien Varaillon-Laborie (contrebasse) | Ariel Tessier (batterie)
› Dimanche 13 janvier

Tout juste un an après sa (...)

Tout juste un an après sa formation, LINDAU HBF décroche les Deuxièmes Prix d’orchestre et d’instrumentiste du Jazz à la Défense 2011. Rassemblé autour des compositions du jeune pianiste, Matthieu Naulleau, le quartet produit une musique originale, spontanée et pleine de surprises. L’énergie du lyrisme se mêle à la poésie orchestrale, entre jazz et musique contemporaine.

Lazro / Duboc / Lasserre (Jazz)
Daunik Lazro (saxophone baryton) | Benjamin Duboc (contrebasse) | Didier Lasserre (caisse claire et cymbales)
› Dimanche 24 février

Musique rare et inédite. (...)

Musique rare et inédite. Ces trois magiciens du son créent une véritable poésie sonore empreinte de douceur, de matière brute et de mystique sauvage. Leur invitation à un voyage intérieur autant que collectif n’est pas exempte de danger. Mais ceux et celles qui se laissent porter et partir vers ces cimes ou ces gouffres inconnus, tour à tour apaisants et inquiétants, s’en souviennent longtemps.

Marcel et Solange
Gabriel Lemaire (saxophone alto / clarinette alto) | Valentin Ceccaldi (violoncelle / horizoncelle) | Florian Satche (batterie)
› Dimanche 17 mars

Tout jeune trio, Marcel (...)

Tout jeune trio, Marcel et Solange, révélation Jazz Mag’ récompensé à la Défense, impose un jazz feutré et poétique mais aussi violent et tourmenté. Minimaliste et épuré mais également complexe et intelligent. Les sensations s’enquillent et la musique éclot. Est-ce du free chambriste ? De la poésie improvisée en apesanteur ? Sans aucun doute un vagabondage des deux.

POUR ÉCOUTER CLIQUEZ ICI

LA PRESSE EN PARLE :
► Une grande année pour les groupes du Tricot… Marcel et Solange sont venus présenter leur musique à La Dynamo de Pantin, en tant que lauréat Jazz Migration pour l’année 2013, comme nous l’annoncions la semaine dernière.
Une petite heure de musique dense, prenante, avec Gabriel Lemaire qui va chercher son souffle très loin, avec Valentin Ceccaldi qui duplique son violoncelle en jouant avant et après le chevalet, avec Florian Satche qui sort de sa manche des clochettes de toutes les couleurs… - OJAZZ.FR
► Grandi à Tours, le groupe MARCEL ET SOLANGE n’est pas totalement étransger à ces esthétiques dont on retrouve par moments l’énergie hardcore combinée au dépassement des problématiques rythmiques (combinaison, décomosition, superposition) qui ont dominé les années 1990 et 2000 (de Tim Berne à Meshuggha), des les effondrements de vrais ou faux rubatos et des limpidités trompeuses. Mais c’est tour autre chose qui valut à ce trio le 3e prix du concours de la Défense et le prix d’instrumentaliste au Trempli d’Avignon. Ce dernier attribué à Gabriel Lemaire (sax, clarinette alto) donne le ton du groupe et, passer de Pipe Line à Marcel et Solange, c’est comme passer du Moanin’ de Charles mingus au Train and the River de Jimmy Giuffre. Les compositions et le violoncelle de Valentin Ceccaldi pour l’almbum sont habités par le souvenir des musiques dynamiques d’un univers qui ne cesse de se découvrir au fil des écoutes successives. - Franck Bergerot- REVELATION JAZZ
► Comme la poesie, la musique de Marcel et Solange est pleine d’histoire. Et ces trois jeunes musiciens,remarquable de précision, de vocabulaire et de justesse de ton, des conteurs inspirés. - Catherine Simon
► La maturité de Marcel et Solange réside dans cette faculté de transcender des historiettes sans paroles pour créer une troublante poésie de l’instant. On est captivé par le propos très dense d’un trio qui, sans doute, a mille autres histoires à nous narrer. En attendant, on se perd avec joie dans son univers poétique. - Franpi Barriaux - CITIZEN JAZZ
► La musique est délicate et intimiste, lentement déroulée autour du compositeur, au violoncelle et à l’horizoncelle. Bel univers de compositions contrastées, judicieusement menées, dont les références ne masquent pas l’originalité et l’engagement. - Sophie Chambon - CITIZEN JAZZ
► Judicieusement menées, dont les références ne masquent pas l’originalité et l’engagement. - Sophie Chambon - CITIZEN JAZZ
► Dès les premières mesures, c’est dit : Marcel et Solange c’est de la poésie ! JAZZ O CENTRE

Olivier Bogé quintet (Jazz)
Pierre Perchaud (guitares) | Tony Paeleman (piano et rhodes) | Nicolas Moreaux (contrebasse) | Karl Jannuska (batterie) | Olivier Bogé (saxophone et compositions)
› Dimanche 7 avril au Théâtre 71

Ce jeune saxophoniste emmène

Ce jeune saxophoniste emmène ses compagnons vers des chants où il souffle en toute liberté une musique lyrique, sincère, jamais mièvre ni affectée. Sur ces accords émouvants, le cristallin tranchant des cordes s’enflamme aux sons des riches pulsations de la batterie et de la basse. Bref, du beau jeu, du bon jazz.

Sylvain Cathala Trio
Sylvain Cathala (saxophone ténor) | Sarah Murcia (contrebasse) | Christophe Lavergne (batterie)
› Dimanche 19 mai

Musicien aérien et scaphandre,

Musicien aérien et scaphandre, Sylvain Cathala nous parle de notre modernité urbaine mais aussi de territoires plus primitifs. Poussé par une contrebasse organique et chantante, bousculé par une batterie générant un groove chaloupé et instable, il lance des mélodies entêtantes et une mélancolie accrocheuse

Slugged
Olivier Laisney (trompette) | Adrien Sanchez (saxophone ténor) | Stéphan Caracci (vibraphone) | Joachim Govin (contrebasse) | Thibault Perriard (batterie) | Denis Guivarc’h (saxophone)
› Dimanche 9 juin

Une écriture riche, complexe

Une écriture riche, complexe et précise au service d’un collectif soudé, énergique et toujours aux aguets. Grâce à une rythmique efficace, les timbres des cuivres et du vibraphone tissent un jazz contemporain et singulier mais qui se souvient autant de Dolphy que de Steve Coleman. Pour se quitter en beauté, en puissance, ensemble.

INFORMATIONS PRATIQUES
Ouverture du bar et accueil du public à 16h30
› Début du concert à 17h | Durée deux sets de 40 min
Tarifs 12€ I 6€ -18 ans, abonnés et carte intégrale du Théâtre 71, adhérents Fabrica’son, 1 Ticket-Théâtre(s) = 2 entrées
Informations/réservations auprès du Théâtre 71 01 55 48 91 00 billetterie@theatre71.com