L’Effet Scène

Les scènes nationales


Un réseau unique au monde, fruit d’une politique unique au monde. C’est précisément ce que sont les scènes nationales. Soixante-dix enfants, légitimes ou naturels, peu importe, d’une épopée moderne, lancée par Malraux.
Et le fait est que cinquante ans après les premières maisons de la culture, de Calais à Marseille, de Bayonne à Forbach, d’Aubusson à Basse-terre, l’État et les collectivités territoriales, mêlant l’exigence artistique aux impératifs de la démocratisation culturelle, ont donné à des équipes d’artistes et d’animateurs, les moyens de faire de la création une passion française.
Les plus belles aventures artistiques y sont nées ou s’y sont développées, les plus grands artistes étrangers y ont côtoyé le meilleur de la création française. Pluridisciplinaire par nature autant que par conviction, elles ont structuré la vie théâtrale permis l’éclosion de la danse contemporaine, soutenu la musique, défendu le cinéma d’auteur et la création contemporaine, épaulé le nouveau cirque et le théâtre de rue. Elles le font toujours, pour un public de plus en plus nombreux parce qu’elles sont le sel de la décentralisation et qu’il s’agit de la plus grande entreprise d’éducation artistique et d’action culturelle qui existe.
Producteurs ou coproducteurs de plus de mille projets chaque année et de quelques-uns des plus grands festivals parmi lesquels le Festival d’Avignon, ces établissements, comme en témoigne la liste des artistes qui y ont tous trouvé un terrain propice à leur talent, sont un outil essentiel des politiques publiques forgé par la volonté conjointe de l’État et des collectivités territoriales.
Ces soixante-dix scènes nationales jouent toute l’année la partition d’un festival au quotidien qui, décliné maison par maison, n’a jamais été montré en tant que tel. C’est ce que nous prétendons faire ici, lever le rideau simultanément sur l’ensemble du territoire, rendre palpable le mouvement de la création, vous faire sentir l’Effet scènes.

L’association des Scènes nationales