Résidence chorégraphique

Le nouveau projet


Le nouveau projet du Théâtre 71, Scène Nationale de Malakoff, souhaite affirmer chaque saison une présence chorégraphique forte sur un terrain demeuré jusqu’ici peu irrigué dans ce domaine artistique. Ainsi, chaque année, une compagnie sera accueillie en résidence pour mener ce travail de fond avec en point d’orgue une création. La compagnie Paco Dècina inaugure cette aventure et s’attèle depuis octobre à la création d’une pièce en trois tableaux pour huit danseurs et un musicien, Précipitations.

Le Théâtre 71 accompagne ainsi le projet artistique de la compagnie chorégraphique Francilienne en lui offrant un lieu de répétition – La Fabrique des Arts-, en apportant une aide en coproduction et un soutien à sa diffusion. 
La compagnie Paco Dècina confère une plus grande pluridisciplinarité au projet de la Scène Nationale.
Ensemble, ils entendent sensibiliser par de nombreuses initiatives tous les publics à la danse et à l’univers d’un chorégraphe, créer des transversalités avec le cinéma Marcel Pagnol et développer des partenariats de proximité avec d’autres institutions, des établissements scolaires et des associations.

En parallèle aux ÉCLAIRAGES ouverts à tous les publics, un rapport privilégié, via de nombreux ateliers ou répétitions publiques, se construit avec les jeunes de tout âge du service jeunesse et du CCAS de la Ville de Malakoff, les personnes handicapées du Foyer Darty, les femmes en alphabétisation du Centre social Maurice Noguès, les adolescents de la Protection Judiciaire de la Jeunesse, les élèves du Conservatoire Intercommunal, du Cours Florent, du Collège Paul Bert de Malakoff, du Lycée Michelet de Vanves, du Lycée des métiers Florian à Sceaux et les étudiants de l’Université Paris III.