Rencontres

Sturm und Drang, naissance du théâtre populaire allemand


lundi 12 octobre à 19h

Lorsqu’en 1782 Les Brigands de Schiller s’insurgent pour la première fois sur les planches du Théâtre de Mannheim contre un ordre social et judiciaire pourri, ils remportent un succès sans précédent. « Des poings se serraient, des clameurs retentissaient dans la salle… Comme dans un chaos, un monde nouveau sortait des ténèbres ». Deux ans plus tard, le même poète présente Intrigue et amour. Il y critique sans pitié les mœurs de la cour. À la fin du second acte, les spectateurs se lèvent pour acclamer l’auteur. L’art dramatique devient plus qu’un divertissement, un moyen de transformer la société, un instrument politique capable de mobiliser le public et de l’entraîner dans le mouvement social. Ce « théâtre populaire allemand » résonne de la plus belle des façons avec la création aujourd’hui, au Théâtre du Peuple de Bussang, d’Intrigue et amour, avant sa reprise au Théâtre 71.
En partenariat avec le Goethe-Institut de Paris et la Médiathèque Pablo Neruda de Malakoff, partagez quelques pages du théâtre allemand et des fondements du Théâtre Populaire.
Rencontre menée par Jean-Pierre Han, avec Yves Beaunesne et les invités René-Marc Pille et Stuart Seide. La rencontre est ponctuée de lectures choisies et lues par François Leclère et le comédien Olivier Foubert.

Yves Beaunesne, agrégé de droit et de lettres, se forme à L’INSAS de Bruxelles et au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris. Il signe sa première mise en scène en 1995, Un Mois à la campagne d’Ivan Tourgueniev, récompensée par le Syndicat de la critique dramatique. Il monte ensuite Musset, Wedekind, Gombrowicz, Marivaux, Maeterlinck, Tchekhov, Ibsen, Marieluise Fleisser, Shakespeare… et dernièrement Intrigue et amour de Schiller (à l’affiche du Théâtre 71 du 6 au 16 octobre). Cette saison, il poursuit notamment les tournées de L’Annonce faite à Marie et Il ne faut jurer de rien. Directeur-fondateur de la Manufacture - Haute École de Théâtre de la Suisse romande dans les années 2000, il est directeur du Centre Dramatique National Poitou-Charentes depuis janvier 2011.

René-Marc Pille, maître de conférences à l’Université Paris-X Nanterre et directeur du Centre de recherche sur le monde germanique, enseigne la littérature et l’histoire culturelle des pays de langue allemande. Spécialistes du romantisme allemand et de l’esthétique théâtrale du classicisme weimarien, il a coordonné la revue Théâtre/Public consacrée à Schiller. Auteur notamment de Le Théâtre de l’effroi / Lectures croisées du Faust de Goethe et du Wallenstein de Schiller aux éditions L’Entretemps, il écrit de nombreux articles spécialisés.

Stuart Seide, d’abord acteur à la National Shakespeare Compagny et au Théâtre de la Mama, s’est ensuite installé en France où il signe une quarantaine de mises en scène dont Mary Stuart de Schiller. Il a dirigé le Centre Dramatique Régional de Poitou Charentes jusqu’en 1998 puis le Théâtre du Nord – Centre Dramatique National Lille Tourcoing pendant 15 ans.

› au Goethe-Institut de Paris
17 avenue d’Iéna, Paris 16e – Mº Iéna, Boissière