Chers amis,

Alors qu’Instants critiques poursuit sa tournée avec le même succès qu’à Malakoff, le Théâtre 71 ouvre ses portes à des artistes porteurs de propositions singulières et passionnantes ainsi qu’à une toute nouvelle initiative chorégraphique :
› le metteur en scène Andrea Novicov et l’auteur Falk Richter pour le spectacle Sous la glace présenté juqu’au 9 novembre
› les musiciens du groupe Rétroviseur pour le JazzaMalak ! du 13 novembre en partenariat avec La Fabrica’son
› le chorégraphe Paco Dècina en résidence de création toute la saison

CÔTÉ THÉÂTRE
Sous la glace nous permet de vous faire découvrir deux talents révélés il y a une dizaine d’années et unis par une même préoccupation : permettre au théâtre d’être le meilleur miroir possible de notre présent.

Andrea Novicov crée en 2003 La Maison de Bernarda Alba dans un castelet humain ingénieux, un moment aussi insolite que prodigieux. Falk Richter quant à lui, se met à écrire en 2000 sur les changements politiques et économiques en Allemagne et en Europe suite à la chute du mur de Berlin et l’arrivée de nouvelles guerres comme celle en Irak.
Depuis, le metteur en scène est devenu directeur du TPR-centre des arts vivants de La Chaux-de-Fonds (Suisse) et l’auteur, associé à la prestigieuse Schaubühne de Berlin dirigée par Thomas Ostermeier.

Le Théâtre 71 entend faire résonner cette vision de l’époque contemporaine en présentant en parallèle au spectacle Sous la glace, une autre pièce de Falk Richter : Trust, une lecture dirigée par François Leclère et mise en musique par le groupe Garçons d’étage, samedi 5 novembre à 17h au foyer-bar du théâtre 71 (entrée libre sur réservation).

CÔTÉ MUSIQUE
Rétroviseur (Lauréat Jazz Migration 2010, salué par Jazzmag, les festivals de La Défense et Jazz de la Villette) est l’une des plus fortes révélations de la nouvelle génération du jazz français. Membre du très créatif collectif Coax, il se nourrit du rock, du free-jazz ou encore des recherches électroacoustiques pour proposer une musique joyeusement incandescente. Vous pouvez réserver en ligne.

CÔTÉ DANSE
Enfin, novembre sera aussi le mois de la nouveauté avec le lancement de la toute première résidence chorégraphique du Théâtre 71. Six mois de rencontres, d’échanges, d’ateliers, de répétitions et d’actions tous azimuts avec Paco Dècina et sa compagnie Post-Retroguardia. À noter d’ores et déjà, les 10 et 11 décembre : « Danse, mémoire, inconscient », un week-end de stage pour les danseurs amateurs (inscriptions jusqu’au 25 novembre).

Vous remerciant de l’accueil que vous aurez bien voulu réserver au spectacle Instants critiques et comptant sur votre curiosité et votre présence pour ces prochains rendez-vous, je vous prie de croire, chers amis, en l’expression de mes sincères et très cordiales salutations.

Pierre-François Roussillon
Directeur